22 avril 2009

Point sur Miami 2009 !

Miami_100409_032

En ce Mercredi, et un peu plus d'une semaine après la Coupe de la Ligue 2009, nous revenons sur l'organisation de cette compétition à Miami en quelques points ...

1) Prise en charge de la délégation Française

Quel accueil pour les membres de la délégation Française ! Un avion spécialement affreté, et surtout un hôtel très grand luxe situé à 5 minutes de marche de l'American Airlines Arena, en plein "downtown", le Centre Ville de Miami. Bref, vous imaginez bien que joueurs, staff, dirigeants ou autres membres étaient ravis de voir un tel dispositif mis à leur disposition. Les joueurs étant même séduits par une salle de musculation assez développés au sein de l'hôtel. Toutefois, une question est ressortie de certaines bouches: N'est-ce pas trop ? Car les membres de cette délégation, les équipes en l'occurence, ne logent habituellement pas dans de tels hôtels. N'aurait-il pas fallu mettre l'argent ailleurs ?

2) Communication sur place et remplissage de la salle

Sujet sensible, très sensible durant cette compétition. Car tout le monde l'a bien vu autant en France qu'aux Etats-Unis, l'American Airlines Arena était bien vide ! Allez franchement on peut compter 3 000 spectateurs sur la totalité de la compétition et encore on inclut les membres de la délégation Française et quelques invités. Bref, un "bide" complet tant on en attendait beaucoup plus en terme d'affluence ! Au niveau de la communication sur place, nous avons fait pas mal de tours dans les rues de Miami et franchement, aucune affiche, aucune trace d'une éventuelle compétition de handball sur place. Pour dire, même le petit écran situé sur le côté de l'AAA n'affichait même pas les rencontres du jour ! Autant dire que là, il y a eu un réel soucis. Alors les organisateurs ont quelques arguements quand même, une société de car devait emmener à chaque rencontre environ 8 000 jeunes, mais elle a fait faillite quelques jours avant la compétition et impossible d'en trouver une autre. De nombreux partenaires semblent avoir également lâché l'organisation en cours de route. Bref, rien ne fut réellement clair du côté de la communication pour cette édition.

3) Accueil réservé au public

Miami_1104_116

L'accueil réservé au public présent par les Miamiens fut plutôt variable. En effet, autant certains employés de l'Arena étaient vraiment chalereux, autant d'autres sont vraiment ridicules d'irrespect et ne savaient pas vraiment où ils étaient. Lorsque l'on voit le nombre de responsables de la sécurité situés au bord du terrain lors de la compétition, on se demande vraiment si l'on est en train de voir du handball ! Car soyons clairs, il y avait déjà très peu de monde dans les tribunes, et les 3/4 des personnes présentes étaient des proches de joueurs ou d'entraîneurs, et là avant de dire bonjour à quelqu'un que vous connaissez, il vous en faudra du temps !

4) Organisation sportive

Là, il n'y a pas grand chose à dire ! Il y a déjà un choix intéressant de séparer les deux matchs de la journée par 5h d'écart (le premier à 12h, le second à 17h). Cela change des matchs s'enchaînant constamment en France et permet de se détendre un peu entre chaque rencontre, d'autant qu'un grand Centre Commercial en bord de port était situé juste à côté de l'Arena. Au niveau des paires arbitrales, il y a eu globalement un bon niveau même si l'on regrette que certaines paires n'aient pas été désignées pour la compétition comme les frères Rolland par exemple. Petit bémol, le All-Star Game, pas vraiment intéressant, ennuyant même tant l'enjeu était nul et les émotions déjà passées (la Finale s'est jouée avant le All-Star Game). Du côté du jeu, il s'agit certainement de la Coupe de la Ligue la plus aboutie de l'histoire. En effet, le niveau technique et tactique a vraiment fait oublier la salle vide et nous nous sommes tous régalés à suivre cette compétition.

5) L'avenir de la formule

Le fiasco populaire de cette première édition aux Etats-Unis ne semble pas avoir anéanti les espoirs de la LNH d'organiser un grand événément outre-Atlantique. En effet, dés la fin de la compétition, Etienne Capon, Directeur de la LNH expliquait que les Etats-Unis seraient certainement le théâtre de la prochaine Coupe de la Ligue. Mais où ? Le Président Smadja est, depuis le début d'ailleurs, un fervent supporter d'une organisation à New-York. D'autres organisateurs souhaiteraient peut-être voir ailleurs en Floride où il y a selon eux un potentiel, pourquoi pas Orlando ?! Cela dit, Orlando reste une ville très touristique et pas sur que les touristes iront voir du handball ! La ville d'Atlanta a également été citée dans les travées de l'American Airlines Arena mais la piste ne semble pas vraiment être sérieuse. De notre côté, nous pensons que malgré les soucis de communication de cette première édition, revoir la Coupe de la Ligue aux Etats-Unis ne serait pas une mauvaise idée, mais certainement pas à Miami ! New-York nous semble une bonne idée, après, à la LNH et aux Américains de décider ...

Voilà pour ce petit point effectué sur cette compétition. A noter qu'en aucun cas cet article se veut être un bilan général de l'organisation de la compétition, il s'agit là simplement de quelques points que nous avons désiré mettre en avant.

Posté par usamnimes à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Point sur Miami 2009 !

    Je n'était pas la bas mais j'ai vu la finale à la télé et dire que vous avez vu du beau hand ball alors là pas d'accord. Oui Istres s'est arraché bravo à eux mais Montpellier a completement déjoué.

    Autre remarque:
    Privé le public Français de cette finale pour faire 3000 spectateurs alors là c'est une honte surtout qu'il doit y avoir 80% d'invitation

    La LNH n'est pas là pour dévelloper le hand aux USA c'est le role de l'IHF. Une finale nationale doit se jouer dans son pays.

    Posté par Alain, 22 avril 2009 à 10:14 | | Répondre
Nouveau commentaire